Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 21:37
Fidèle aux idées du socialiste Jacques Attali***, notre bon gouvernement semble partisan des solutions finales : pour réduire le trou de la Sécu et autres gouffres des politiques publiques de ces 30 dernières années, éliminons les vieux !

Il y a plusieurs moyens de tuer les vieilles gens. Le plus simple, c’est la crise cardiaque. Suffit de les mettre bien en condition.

Mise en application (exemple tiré des actualités du 25 novembre) :

Morbihan, France - Un homme de plus de 70 ans a reçu une contravention pour avoir roulé à 127 km/h sur une route qu'il n'emprunte jamais et alors que sa voiture ne peut pas dépasser les 50 km/h.

En tout, l'homme a été verbalisé trois fois en trois mois depuis cette première amende en septembre, pour un excès de vitesse sur une quatre voies entre Lorient (Morbihan) et Quimper (Finistère). Cet habitant de Perros-Guirrec (Côtes d’Armor) n'utilise pourtant sa voiturette que pour rendre visite à son kinésithérapeute, lequel se trouve à 1,5 kilomètre de chez lui.

L'explication la plus plausible est une usurpation de plaques d'immatriculation, mais comme les gendarmes l’ont expliqué au supposé contrevenant, ils ne peuvent rien faire depuis que tout est informatisé... Le pauvre vieux s’est vu contraint d’acquitter l’amende contre promesse de remboursement.

J’espère qu’il en a au moins la preuve écrite, parce que les promesses de l’Administration...

Voilà, Monsieur Attali, vous pouvez préparer la fosse. Et à défaut de l’euthanasier, ce sera toujours un vieux de plumé !


***Pour mémoire :
Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte alors cher à la société... En effet, du point de vue de la société, il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.

On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de vie à condition de rendre les vieux solvables et de créer ainsi un marché. Je suis, pour ma part, en tant que socialiste, contre l’allongement de la vie parce que c’est un leurre, un faux problème.

Je crois que, dans la logique même du système industriel dans lequel nous nous trouvons, l’allongement de la durée de la vie n’est plus un objectif souhaité par la logique du pouvoir.

L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figure... L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement.


Extraits de Jacques Attali - 64 ans (à quand l’euthanasie ?), - L’homme nomade, 2003.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans France
commenter cet article

commentaires

BRUNO SOLERTI 08/12/2008 09:43

Jamais un politicien reglerà des problemes de societé, en fait il ne fait qu'en ceer!! Regler le trou de la secu est simple. Il faut avoir le courage de voter une loi precisant que toute mutilation volontaire (ex drogue, pins des oreilles ou nez, rixes ou cascades) soit ils sont couverts par des assurances privées, ou il se debrouillent! Quant aux pensions il suffit de satisfaire les LMFemmes et en mettant l'age de pénsion de la femme (qui vit plus que l'homme) le probleme serà reglé.Puis en augmentant les allocations enfants, obliger les enfants a se partager la retraite des parents (comme se fait en asie) de cette façon on aurait aussi une reprise demographique en europe.