Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 00:17

Que dire ? Quand il n'y a plus de mots, reste la musique. Comme la Marche funèbre du compositeur norvégien Edvard Grieg : 

 

L'explosion d'une bombe à Oslo d'abord, puis une fusillade sur la petite île privée d'Utøya dans le fjord de Tyr ce 22 juillet 2011, 76 morts... Un attentat, comme tout événement soudain, brutal et traumatique, sème la confusion. Chez ceux qui le vivent d'abord, chez les témoins comme chez tout ceux qui tentent de le décrire, les journalistes y compris. Impossible de tout savoir sur le champ. Qui ? Comment ? Et surtout : Pourquoi ? Mais s'il s'agit de l'acte d'un fou, la question est un peu vaine, ou plutôt la réponse n'aura qu'une apparence de logique. La logique propre du fou est absurde.

Que dire d'autre ? Pas grand chose, si ce n'est que les média ont une façon curieusement biaisée d'en rendre compte. Amalgames et généralisations hâtives. Le meurtrier, on peut d'ailleurs dire l'assassin vu que la préméditation ne fait guère de doute, est un Norvégien de 32 ans nommé Anders Behring Breivik, appréhendé depuis. Belle gueule. Rien à signaler jusque là. De cette banalité qui consterne bien plus que si on lui avait trouvé "la gueule de l'emploi".

Journaux, radios, et télévisions sans doute, nous présentent pourtant le crime comme celui de l'intolérance (en effet, tuer son prochain c'est rarement de l'amour !), mais aussi de "l'intégrisme religieux" et du nationalisme. Et là, j'ai quelque doute. L'intégrisme, c'est possible si on entend par là le fondamentalisme protestant. Les Norvégiens sont à près de 90% des protestants luthériens et c'est aussi le cas de cet individu. Leur intolérance religieuse est généralement tournée contre... l'Eglise catholique, dont ils pensent grand mal. Une autre forme d'intolérance religieuse est celle de certains anti-chrétiens contre les belles églises de bois norvégiennes, dont plusieurs ont été incendiées telle la Stavkirke de Fantoft à Bergen. Mais Breivik ne semble pas mêlé à ce genre de choses.

Nationaliste, alors ? Mais aussi radical serait-il, à quoi donc rimerait pour un Norvégien soucieux de son peuple de s'en prendre à de jeunes Norvégiens ? Pas très clair, tout ça. De fait, ses idées religieuses et politiques ont l'air plutôt confuses, comme le révèlent les 1.500 pages de son manifeste mis en ligne, qui indique aussi qu'il se droguait aux stéroïdes (extraits).

On y trouve force invocations à une organisation de Templiers, qui est un grand classique de l'ésotérisme maçonnique. Au reste, Breivik est membre d'une loge d'Oslo affiliée à l'Ordre norvégien des francs-maçons. Esotérisme et confusion mentale, cela va assez bien ensemble.

Anders-Behring-Breivik

Pour mémoire, rappelons que tout catholique qui s'affilierait à la Franc-Maçonnerie encourt ipso facto l'excommunication.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans Europe
commenter cet article

commentaires

Fred 27/07/2011 10:41



Je ne vois pas où est la confusion mentale. Il ne s'est pas trompé de cible, en tous cas. Plutôt que de s'en prendre à des immigrés, qui ne font que chercher leur avantage, ce qui est bien
légitime, il s'en est pris au parti qui est le principal  responsable de cette situation. Ca ne justifie pas son acte, mais ça l'explique parfaitement.



Mélusine 31/07/2011 18:40



Pourtant, certains partis de droite semblent tout autant responsables. Mais à mon sens, dans sa propre logique, il se trompe de cible en s'en prenant à des
adolescents qui, quand bien même ils l'approuvent, ne sont pas les responsables de la politique qu'il conteste. D'une certaine façon, à travers ce jeu de massacre, il s'en prend à l'avenir de la
Norvège. Des jeunes de 14-18 ans peuvent très bien évoluer dans leurs idées politiques. Il en est lui-même l'exemple... malheureux.


C'est bien le problème du terrorisme : il tue surtout des innocents.


Par ailleurs, oui, le mélange de maçonisme et de racialisme, de sionisme et de templarisme, est confus, lourdingue et indigeste.



Montaz 26/07/2011 08:08



comment un homme seul a pu planifier et exécuter un double attentat à la bombe au centre
d’Oslo, faire une heure de route, puis, prendre un bateau pour se rendre sur une ile minuscule (moins de 1/2 km²), où devait se trouver le Premier Ministre?  Comment, lourdement armé, 
il a pu mitrailler sans s’arrêter pendant plus de 95 minutes avant que les forces spéciales n’ interviennent (il leur a fallu 95 mn pour arriver sur ce même lieu alors que la presse écrit que le
coupable lui, s’y est rendu en 60mn !). De plus, un homme seul, ne pouvait pas transporter une telle charge de munitions, poids que nous calculons ainsi; un fusil automatique de performance
moyenne 500 coups/mn, poids de munition de 8g, il faut donc, 4kg de munitions par minute de tir, disons qu’il a tiré 25% du temps soit, l’équivalence de près de 100kg de munitions.
il aurait acheté 6 tonnes d’engrais quelques semaines avant l’attentat. Comment seul, a t-il pu placé ces 6 tonnes d’engrais dans 4 voitures différentes (la masse volumique de l’ammonitrate étant
de 850, cela fait 7m3), sachant qu’une berline a un volume intérieur de moins de 2m² place du conducteur compris après avoir enlevé tous les sièges”.



Mélusine 31/07/2011 18:26



Comment cela est-il possible ? Ma première réponse serait : c'est possible puisque c'est réel !


Maintenant si on examine les choses de plus près, on peut formuler quelques hypothèses en réponse (sous réserve de vérifications bien sûr). La police a mis du temps
parce que les premiers appels n'ont pas été pris au sérieux et parce qu'elle n'a pas trouvé de bateau en arrivant.


Je n'y connais rien en armes à feu, mais il ne semble pas qu'il ait tiré en automatique. Il visait cible après cible.


A-t-il vraiment utilisé les 6 tonnes d'engrais ? J'ai cru comprendre qu'il en restait chez lui.