Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 21:17
Un peu de psychiatrie. Comme dit hier, je recommande au lecteur de mettre en parallèle ce que nous rappelle Marianne au sujet d'un certain candidat à la présidence de la République (http://geopolis.over-blog.net/article-6414730.html) et quelques bonnes pages du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux et autres classiques de la psychiatrie. Mais comme la culture psychiatrique n'est pas très répandue parmi nos concitoyens, j'ai rassemblé ci-après les passages les plus significatifs que l'encyclopédie libre Wikipédia consacre d'une part à ce que l'on appelle "pervers narcissique" et au trouble de la personnalité narcissique, de l'autre à la paranoïa et au trouble de la personnalité paranoïaque. Sauf mention contraire, les citations (en italique) viennent de Wiki.


Qu'est-ce qu'un pervers narcissique ?
  • L'expression pervers narcissique est utilisée en psychopathologie pour désigner les individus présentant une personnalité marquée à la fois par un narcissisme exacerbé et des traits de perversion morale. L'individu atteint de perversion narcissique, à travers ses conduites et les modalités relationnelles particulières qu'il va mettre en place avec les autres, cherche à devenir le "maître" de la relation et à assujettir l'autre, ce qui a de graves conséquences pour ses victimes.
  • Cette expression fait appel à deux concepts psychanalytiques :
  • *    Le narcissisme, qui est l'amour de soi, est une composante normale de la personnalité. Cependant dans certains cas, le sujet peut se fixer affectivement sur lui-même : on parle alors de trouble de la personnalité narcissique. Le besoin d'être admiré est alors constant, associé à un manque d'empathie.
  • *    La perversion morale qui correspond à un type de personnalité particulier tendant vers la satisfaction de ses désirs et de ses besoins aux dépends des autres, qui vont être manipulés et dont les besoins sont niés.

Ce trouble psychiatrique tient à la fois du narcissisme et de la psychopathie. Le profil type comporte notamment les rubriques : egocentrisme, haine et agressivité, mensonge, extraversion, orgueil et combativité, sadisme, paranoïa, mesquinerie et narcissisme criminel. On notera toutefois que cette catégorie de trouble (de folie, en langage commun) et ses conséquences pour l'entourage ont jusqu'ici été surtout examinées dans la sphère privée et, sous le nom de harcèlement moral, dans les relations de travail.

Il faut savoir aussi que certaines des caractéristiques du pervers décrit ci-après, si elles apparaissent isolément chez une personne, ou bien sous une forme atténuée, sont juste des traits de caractère : égoïste, orgueilleux, mesquin, etc., qui n'en font pas pour autant un malade mental. Pas de panique, brave lecteur, tu n'es pas pervers ! C'est l'accumulation et l'exacerbation de ces traits qui constitue le trouble psychiatrique et peut conduire à l'internement.

Absence de scrupules

Le pervers narcissique est souvent un individu relativement intelligent et bon psychologue. Dépourvu de valeurs morales, il n'a ni états d'âme, ni remords ou problèmes de conscience. Ce manque absolu de scrupule déroute d'abord ses victimes - c'est à dire les personnes qu'il manipule - tant elles ont du mal à y croire.
  • En fait, il a un total mépris pour toute loi ou contrainte morale. Sa morale est, le plus souvent, celle de la loi du plus fort et/ou du plus rusé, du plus retord. Il y a le plus souvent, dans son comportement, la banalisation du mal et une certaine " relativisation " de la morale, dans le cadre d’un nihilisme opérationnel, qui peut même être militant. Il n’a de respect que pour les gens plus forts que lui, ayant plus de pouvoir - G.W. Bush - et de richesse, ou plus combatifs que lui. Faire preuve d’humanité, de sensibilité est souvent vu par lui comme l’expression d’une forme de naïveté ou de sensiblerie qui n’a pas lieu d’être. Seuls les résultats comptent : " la fin justifie les moyens " - c'est aussi le principe de la scientologie...
"Il est fasciné par ce qui brille, les nouveaux riches... Tom Cruise" ! (Marianne, p. 19).
  • Le pervers narcissique n'éprouve aucun respect pour les autres, qu'il considère comme des objets utiles à ses besoins de pouvoir, d'autorité, ou servant ses intérêts. Il fait des promesses qu’il ne tiendra pas, sachant que " les promesses n’engagent que ceux qui y croient ". Pris sur le fait, il est capable de nier avec un aplomb hors du commun... - "jamais rencontré Azouz Begag" ! (Sarkozy, cité par Marianne, p. 15).
Egoïsme forcené
  • Charité bien ordonnée commence toujours par soi-même. Son unique but et objectif est d’obtenir un bénéfice pour sa propre personne. Il essaye de profiter à chaque instant de toute opportunité, de toutes les situations, de toutes les personnes rencontrées - celles-ci étant autant que possible systématiquement instrumentalisées - pour en tirer avantage. Sa philosophie est toujours utilitariste. Et il sait ménager ceux dont il a besoin, son conjoint, une relation de travail…
  • Le pervers narcissique n'est courageux que quand il est sûr de gagner et que cela va dans le sens du renforcement gratifiant de son image narcissique. Sinon, il fait preuve d’une extrême prudence et s’abstient de faire preuve de courage. Lors du naufrage du Titanic, il sera le premier à monter dans les canots de sauvetage, sous les prétextes les plus fallacieux, avant femmes et enfants... La notion d’honneur ou d’élégance morale lui est inaccessible.
  • Comme pour tous les narcissiques, tout lui est dû. Il n'admet aucune mise en cause et aucun reproche. Sa loi est celle de ses désirs immédiats, dans l'instant. Tout doit lui céder systématiquement. C’est comme s’il était demeuré, à l’âge adulte, un enfant gâté- "un enfant qui n'atteindra jamais l'âge adulte" dixit Marianne, p. 19... - Par exemple, un petit bobo chez lui prend de graves proportions, comme si c’était une maladie importante, devant alors inspirer la compassion de l’entourage.

Exemple de son mode de pensée : " Je suis génial, je suis fort, je suis au dessus des autres, dans le haut du panier "... - "le seul qui", "le premier à, "l'unique capable de", "le meilleur pour" (p. 21)... - ou encore : "Les gens qui habitent Neuilly sont ceux qui se sont battus pour prendre plus de responsabilités, pour travailler plus que les autres" (Nicolas Sarkozy, habitant de Neuilly, dans Le Figaro, mai 2005, cité par Marianne, p. 25).

Absence de compassion
  • Les pervers narcissiques sont incapables d’aimer les autres. Dans leur immense majorité, ils n’ont aucune humanité, aucun sentiment humain, aucun état d’âme, aucun affect. Ils sont froids et calculeurs, totalement indifférents à la souffrance d’autrui.
"C'est vrai, j'étais égoïste, dépourvu de toute humanité, inattentif aux autres, dur, brutal... Mais j'ai changé !" (Nicolas Sarkozy, entretien avec sa biographe Catherine Nay, cité par Marianne, p. 17). Mais non, fripouille, tu n'as pas du tout changé !

Quand il arrive un problème à autrui, ainsi l'attentat contre le World Trade Center, il a de la peine pour lui-même, pas pour autrui.

"Il n'est vraiment totalement humain que quand il s'agit de lui-même" (Marianne, p. 19).
  • Mais tout en étant, le plus souvent, incapables d’avoir des sentiments humains, les pervers narcissiques simuleront le fait d’être totalement remplis, en apparence, de bons sentiments humains et d’une sincère empathie pour autrui.
  • Les pervers peuvent se passionner pour une personne, une activité ou une idée, mais ces flambées restent très superficielles. Ils sont en fait souvent vides d’intérêts, sauf pour leur intérêt immédiat. Ils ignorent les véritables sentiments, en particulier les sentiments de tristesse ou de deuil (pour les autres). Les déceptions entraînent chez eux de la colère ou du ressentiment avec un désir de revanche... Quand un pervers reçoit une blessure narcissique (défaite, rejet), il ressent un désir illimité d'obtenir une revanche. Ce n'est pas, comme chez un individu coléreux, une réaction passagère et brouillonne, c'est une rancune inflexible, implacable, à laquelle le pervers applique toutes ses forces et ses capacités de raisonnement. Et alors, il n’aura de cesse d’assouvir son dessein de vengeance.
En 1994 : "Chirac est mort. Il ne manque plus que les trois dernières pelletées de terre" (Nicolas Sarkozy, cité par Marianne, p. 21).

Aux journalistes de France 3, pas assez lèche-cul à son goût : "Si je suis élu, je vous ferai tous virer !" (Marianne, p. 16).

"La critique équivaut pour lui [Sarko] à une déclaration de guerre qui ne peut se terminer que par la reddition, l'achat ou la mort de l'adversaire" (p. 18).

Haine et agressivité
  • Le pervers narcissique a souvent besoin de haïr pour exister. C'est une des raisons pour lesquelles il n’est jamais satisfait par quoi que ce soit (les autres, les objets …). La haine peut être chez lui un moteur très puissant de son action et de son comportement. Étant incapable d'aimer, il essaie de détruire, par cynisme, la simplicité de toute relation naturelle et saine.
  • Prisonnier de son propre personnage et de l’image, le plus souvent factice, qu’il présente à la société, le pervers narcissique tente alors de détruire la liberté d’autrui et de lui imposer des contraintes décidées par lui. Il y a, chez lui, une mentalité agressive d’envie, de convoitise, d'irritation haineuse à la vue du bonheur, des avantages d'autrui.
  • Pour s'accepter et s’affirmer, le pervers narcissique doit triompher de quelqu'un d'autre, le détruire, jouissant alors de sa souffrance. Cette perception, de ce qu’il croit ne pas posséder, est subjective, elle peut même être délirante. Ce sentiment d'infériorité vis-à-vis de la personne enviée et haïe le pousse à chercher à posséder ce qui est convoité. Pour combler l'écart qui le sépare de l'objet de sa convoitise, il lui suffit alors de l'humilier, de l'avilir.
"Jamais, peut-être, un leader politique n'avait aussi systématiquement pris son pied à assassiner, les unes après les autres, les personnalités de son propre camp, pour, après le carnage, rester seul entouré de ses chaouches" (cité par Marianne, p. 21). Ne me demandez pas ce que c'est qu'un chaouche, je ne sais pas.
  • Pour lui, rien ne va jamais. Il impose aux autres sa vision péjorative ou négative du monde et son insatisfaction chronique concernant la vie. Personne n’a vraiment grâce à ses yeux. Agresser les autres est le moyen d'éviter la douleur, la peine, la dépression.
  • Les pervers narcissiques aiment attendre dans l’ombre, masqués. Certains calculent leur coup ou leur vengeance très longtemps à l’avance, parfois sur plusieurs années (pour eux la vengeance est un plat qui se mange froid et ils aiment à s’en délecter). C’est la raison pour laquelle ils peuvent être redoutables et imprévisibles. Et d’ailleurs, ils sont le plus souvent imprévisibles.
Mensonge
Là, on n'a que l'embarras du choix dans les exemples. Au hasard : "Dans un monde où la déloyauté est la règle, vous me permettrez d'afficher ma loyauté envers Jacques Chirac" (Nicolas Sarkozy, juin 1992). Encore un ami de trente ans... "Je n'aime pas étaler ce qui, finalement, appartient à ma vie privée" (Marianne, p. 25). Pas vrai, Cécilia ?
  • Le pervers narcissique est toujours, intérieurement, dans la peau d’un autre. Il n'est jamais sincère, toujours menteur. Il peut aussi bien dire la vérité que mentir avec aplomb, d’une façon jusqu’au-boutiste (comme un " arracheur de dent "). Le plus souvent, il effectue de sensibles falsifications de la vérité, qu'on ne peut pas vraiment qualifier de constructions délirantes. Mélanger le mensonge, la sincérité et la franchise - ce qui est, pour les autres, très déstabilisant - fait partie de son jeu.
  • Derrière cette pratique jusqu’au-boutiste du mensonge, qui paraît parfois suicidaire, se cache, le plus souvent, une attitude de défi à l’ordre social, une façon de montrer qu’il est toujours le plus fort et qu’il contrôle toujours la situation - ou les statistiques de crimes et délits... Même quand il le faudrait, il ne reconnaîtra jamais rien, ni ses mensonges, ni ses torts, même dans les moments cruciaux, lors d’un interrogatoire policier, voire d'un procès d’assises.
  • Par contre il pourra reconnaître éventuellement un mensonge mineur s’il n'a pas grand chose à y perdre. Mais même l’aveu de ce petit mensonge sera toujours difficile à obtenir de sa part.
Mythomanie
  • Le pervers narcissique a souvent une composante mythomane. Elle est liée à sa propension au mensonge - une composante opérationnelle, consciente, pour parvenir plus facilement à ses fins - et à un besoin de se voir mieux qu’il n'est dans la réalité. Il aime se mentir à lui-même, sur lui-même. Le déni (de ses défauts, de l'autre) lui permet de " s'aimer " (et de s’aimer toujours plus).
"Maintenant, dans les réunions publiques, c'est moi qui fais les questions et les réponses et, à la sortie, les gens ont l'impression qu'on s'est vraiment parlé" (Nicolas Sarkozy, entretien accordé au Figaro, mai 2005, cité par Marianne, p. 25). Ça s'appelle aussi vouloir prendre les gens pour des imbéciles... et ils votent pour lui !
  • Comme tout mythomane, il ment souvent parce qu'il craint la réaction négative de l’entourage (de dévalorisation, par exemple) qu'entraînerait l'aveu de la réalité et de son mensonge. Sa mythomanie a tendance alors à s’auto-entretenir, sans fin, voire à se renforcer au cours du temps. Il se ment à lui-même, sur sa vraie valeur, sur ce qu’il est réellement. Il sait partiellement qu’il se ment à lui-même, mais en même temps il minimise son propre mensonge sur lui-même. A certains moments, il finit par croire à son mensonge, à d’autres, il a conscience de son mensonge. C’est toute l’ambivalence de la pathologie mythomane.
  • Le pervers narcissique est un " comédien né ". Ses mensonges à force d’entraînement sont devenus chez lui une seconde nature. Sa palette de personnalités, de personnages, d’émotions feintes est étonnante. L’éventail de son jeu d’acteur est infini, sans cesse renouvelé.
  • Le pervers narcissique est en général apprécié au premier abord car il paraît extraverti, sympathique et séduisant. Assez fin psychologue, il a souvent un talent pour retourner l’opinion en sa faveur et emporter l’adhésion à ses idées, même les plus contestables.
Orgueil et combativité
  • Le pervers narcissique est le plus souvent doté d’une combativité extrême et d’une capacité de rebond remarquable. Sa mégalomanie, son narcissisme, voire sa paranoïa, renforcent cette combativité.
  • Souvent immensément orgueilleux, voire mégalomane, le pervers narcissique aime gagner, à tout prix, sans fin, et ne peut admettre, une seule fois, de perdre. Il est prêt à tout, même aux coups les plus retords, pour ne jamais perdre. Le pervers est comme un enfant gâté. S’il ne rencontre pas de résistance, il ira toujours plus loin.
Même les qualités qu'on prête à Sarkozy (ténacité, énergie) participent du tableau clinique...
  • A la longue cette tendance, qui peut lui assurer une dynamique du succès pendant un certain temps, devient une addiction. Signe de sa mégalomanie, elle la renforce en retour, et l'amène à ne plus pouvoir tolérer la moindre frustration ou contradiction.
  • Le pervers narcissique adore se valoriser, paraître plus qu’il n’est réellement. Toute atteinte à la haute image qu’il a de lui même le rend très méchant, agressif. Tous ses efforts viseront alors à rétablir cette image flatteuse qu’il a de lui-même, et ce par tous les moyens, y compris par la destruction du perturbateur, celui qui a commis le crime de lèse-majesté.
  • Il a une très haute opinion de lui-même. Les autres sont pour lui quantités négligeables - ce sont des larbins, des domestiques, des " peanuts "... Il déteste qu’on lui fasse de l’ombre, qu’on se mette en avant, qu’on prenne de l’ascendant sur lui, qu’on lui résiste, qu’on lui dise non. Il a besoin sans cesse de rabaisser autrui, par une petite pique de-ci de-là (un tel n’a pas de personnalité, un tel est égoïste, un tel est ingrat, un tel est pingre…).
Sarkozy à propos de Fillon : "Un nul qui n'a aucune idée". A propos de Barnier : "Le vide fait homme". A propos de Douste-Blazy : "La lâcheté faite politicien". A propos de Juppé : "Un dogmatique rigide. Fabius en pire". A propos de Michèle Alliot-Marie : "Une salope". A propos de Villepin, n'en parlons pas ! Et ce sont ici des gens de son propre parti.

Sans compter les "connards" et autres "je vais les niquer" qu'il distribue à tout le monde. Qui a parlé de nettoyer les racailles au karcher ?

Sadisme
  • Un plaisir pervers s'éprouve dans la vision de la souffrance de l’autre. Le pervers ressent une jouissance extrême, vitale, à voir l'autre souffrir, à le maintenir dans le doute, à l'asservir et à l'humilier. Étant incapable de relation véritable, il ne peut en établir que dans un registre pervers de malignité destructrice. Les êtres humains ne sont plus pour lui des êtres humains, mais des objets de jeu et de plaisir. Il aime chosifier l'autre, et faire en sorte que sa victime ne puisse jamais s’en sortir, ne serait-ce que pour l'empêcher de témoigner contre lui.
"C'est vrai, il antagonise, il clive, il joue les uns contre les autres avec la plus extrême cruauté" (Marianne p. 19).

Paranoïa
  • A la personnalité perverse et narcissique peut parfois se superposer une composante paranoïaque. A force de duper les gens, le pervers se doit d’être de plus en plus secret et d’être de plus en plus sur ses gardes. Il se confie de moins en moins. A un moment clé, il peut se révéler d’une hyper-susceptibilité maladive. Sa paranoïa lui fournit alors un regain d’énergie combattive.
Sa susceptibilité maladive, tout son entourage politique peut en témoigner. Mais je reviendrai plus loin sur la tendance à la paranoïa parce que c'est là aussi un trouble grave.

Mesquinerie

On est parfois surpris de découvrir, derrière son apparence généreuse, brillante ou intelligente, un esprit mesquin, terriblement jaloux, rancunier, vengeur, d'une indéniable petitesse morale. Ses buts " nobles " et " généreux " se révèlent alors nettement moins nobles qu’il y paraissait au premier abord.

Enfin certains comportements déroutants du pervers narcissique peuvent être l'indicateur d’un début de psychose ou de démence précoce...


Sources :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_la_personnalit%C3%A9_narcissique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pervers_narcissique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_la_personnalit%C3%A9_parano%C3%AFaque
http://fr.wikipedia.org/wiki/Parano%C3%AFa

Partager cet article

Repost0

commentaires

nadia 30/10/2019 16:28

Bonjour je me prénomme nadia mère de 3 enfants. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du tout plus quand je l'appelais. En février 2019, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger. Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 17 février 2019, alors que je parcourais les annonce d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un grand marabout du nom ZOKLI que j'essayai toute désespérée et avec peu de foi car j'avais eu a contacter 3 marabouts ici en France sans résultât. Le grand maître ZOKLI promettait un retour au ménage en au plus 7 jours . Au premier il me demande d’espérer un appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.il intervient dans les domaines suivants Retour de l'être aimé Retour d'affection en 7jours réussir vos affaires , agrandir votre entreprises et trouver de bon marché et partenaires Devenir star Gagner aux jeux de hasard Avoir la promotion au travail Envoûtements Affaire, crise conjugale Dés-envoûtement Protection contre les esprits maléfices Protection contre les mauvais sorts Chance au boulot évolution de poste au boulot Chance en amour La puissance sexuelle. agrandir son pénis Abandon de la cigarette et de l'alcool voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur whatsapp au 00229 61 79 46 97

gloria287 30/10/2019 00:22

Suis Gloria, je suis ici pour partager un peu de mon expérience concernant mon mariage et comment j'ai obtenu l'aide du temple de Manuka. J'étais dans un mariage sans sexe depuis 2 ans sans savoir ce qui se passait dans mon mariage, je me demande sans cesse ce qui a mal agi pour mériter tout cela de la part de mon mari avec qui je me marie depuis 11 ans, j'ai ouvert une enquête et Je savais que la raison pour laquelle je me traitais était que c’était à ce moment-là que j’ai découvert qu’il voyait une autre dame d’une autre ville et qu’il envisageait de déménager. Elle a essayé de le confronter. juste heureux avec moi. Je ne peux vraiment pas le laisser partir simplement parce qu'il a quelqu'un d'autre, j'étais vraiment désespéré de sauver le mariage sans sexe, j'ai fait une recherche en ligne où j'ai vu une page de lien avec le contact du temple de Manuka. Je lui ai contacté et demandé de l'aide. Tout comme un rêve se concrétise, mon mariage sans sexe a pris fin au bout de 7 jours d'utilisation du parfum d'attraction de Manuka et du savon d'attraction de Manuka. Je dois avouer que mon mari est en train de devenir fou, il ne reste plus tard à l'extérieur. Je ne serai pas égoïste parce que je promets de promouvoir son bon travail, je laisserai aussi tomber son lien de contact pour qui en a jamais eu besoin :::: lovesolutiontemple1@gmail.come // priestmanuka@yahoo.com WhatsApp +393512671600

Sandra 24/03/2019 21:26

Ce post est très bien !
Il faut vraiment comprendre que face à un pervers on est toujours perdant sauf si on est maso est qu'on aime souffrir
La souffrance est constante le pervers ment tout le temps ne respecte pas sa parole ni les autres il a besoin compulsif de pousser l'autre à bout et tous les moyens sont bons harcèlement morale sexuel il attaque quand vous vous y attendez le moins tous les pn agissent pareils quand vous êtes fatiguée en train de vous reposer au réveil pendant que vous cuisinez dans les toilettes pendant que vous dormez ...ceci est très déstabilisant . Pour obtenir satisfaction il vous prenne par surprise si vous dites non ou leurs dites que cela n'est pas le moment ou déplacé .. La il nie essaie de vous faire culpabiliser reporté la faute sur l'autre.
Déjà ce que le pn fait met très mal à l'aise et de surcroît vous accuse d'en être la responsable c'est nous qui sommes responsable d'être harcèle moralement ou sexuellement la on est dans la folie.
Des exemples de folie de pn ou je me demandais si j'étais en train de faire un cauchemar ou si cette personne avait bien dit ou fais ça cela j'en ai eu..
Et le pn agit très vite je les détectes vite parfois en 5mn ils sont pas humains.
Un me prenait la tête des que je lui disais non pour lui prêter ma voiture ou l'amenner quelques part il me prenait pour son taxi, un jour il m'a même demandé de lui prêtet de l'argent.
Il essayait de me faire passer pour une égoïste et une chieuse auprès de tous me faire culpabiliser.
Je lui ai dit que j'étais pas bien dans cette relation il a pas essayé d'arranger les choses au contraire il a essayait de me pousser à la folie alors que j'allais pas bien à cause de lui et a vite rechercher une autre proie.
Heureusement que j'ai pas prêté l'argent car il me l'aurait jamais rendu .
Voilà un pn de la pourriture et il prétendait m'aimer pour moi c'est de la haine
Il joue avec notre empathie notre culpabilité et notre envie d'être en harmonie de construire avec un autre
Biensur pas de soutien d'encouragement d'affection d'amour..
Vous êtes en manque de tout d'affection et de sexe aussi.
Un n'arrêtez pas de me prendre la tête car je fumais obligée d'aller fumer dans les toilettes ou dehors et la encore des réflexions tu pues en m'abrassant et quand je sortais idem une réflexion il gachait tout au départ on faisait l'amour lui il mimait... Très vite il me baisait . Ça devenait de plus en plus tordu déplacé obsédé par la levrette par l'anal et moi c'est pas du tout mon truc
Je suis vite partie biensur tout est ma faute lui parfait.
On est des objets des jouets des instruments pour des pn pas des personnes humaines avec des droits.
Plus vous donnez à un pn est plus il est infect en profite et si vous donner pas ou normalement la il pète un câble du coup on ne sait plus comment se comporter pour être bien avec l'autre on a toujours tort on est jamais a la hauteur on comprends rien.
Le pn adore monter les uns contre les autres un jour vous êtes sur un piédestal le lendemain une sous merde et une autre femme dont il vous compare la met sur un piédestal.
Une semaine après l'autre est traité comme une sous merde..
Un m'avait dit qu'il était supérieur différent que toutes les femmes le regardent dans la rue et veulent de lui... Lol
Enfin dans sa tête moi je pouvais déjà plus l'encadrer et je suis partie vite après.
Ils sont pitoyables pathétiques car ils ne se rendent pas compte à quel point ils sont presque morts puis jamais heureux en paix.
Ça crie ça pleurniche ça se fais des films un pn.
Un m'avait envoyé peu de temps après notre rencontre une vidéo de lui avec une femme en plein acte sexuel un homme de 50 ans bon travail... À l'extérieur il avait l'air normal..
J'ai halluciné le pn me ment me trompe et m'envoie sa tromperie on est plus dans l'infidélité mais dans le sadisme.
Une femme peut être filme sous son insu..
Le pn est capable de tout il a aucune morale tabou.
Le pn est exibo voyeur... Même à 80 ans
Et ils peuvent abuser aussi des enfants des personnes âgés rien ne les arrêtent.
L'avantage je les détectent très vite j'ai plus besoin d'intimité et ils sont nombreux c'est pourri.
Une femme perverse m'a racontait que son mari l'avait trompé avec ses deux belles filles je sais pas si c'est vrai ou pas en attendant rester avec un homme qui vous trompe c'est bizarre mais avec vos 2 belles filles la c'est surnaturel.
Le type brise son épouse et ses 2 fils.
Et bien elle restait avec lui moi j'en ai pas voulu comme ami je suis ouverte mais pas folle.
Le respect de soi sa famille ses amis et la base l'erreur est humaine mais salir sa compagne ou compagnon ses enfants ses amis est impardonnable pas envie de devenir une saleté comme ça.
Faites attention plus on fréquente un pervers plus on devient pourri.
D'ailleurs le mal n'est pas seulement fait par ce qui le comettent mais surtout par ce qui regardent participent se taisent .
Hitler seul il était impuissant.
Pour lutter contre la perversité il ne faut ni les aider ni les excuser ni les fréquenter ou sinon on est complice.
Voilà biensur au début le pervers porte un masque mais très vite il glisse il tombe après c'est quoi l'excuse je suis aveugle j'ai peur je me sens seule...
Je suis partie malgré toutes ses émotions je préfère me respecter et être seule que mal accompagnée utilisee exploitée maltraitée et traité comme un faire valoir à l'extérieur et une cible à huit clos.
À un pervers sans complice est impuissant ne jamais l'oublier fait les dénoncer les mépriser les fuirs la on lutte contre la perversité
Eux ils sont faibles et lâches méchant jaloux frustrés.

Sandrine 20/06/2018 22:15

Bon post! ☺️
Face à un p.n. On coupe on fuit.
Tout ce que vous direz vous ferez sera retourné contre vous vous avez toujours tort aucun droit aucun besoin aucun désir pour un pervers vous êtes un objet utile quand il a besoin de se nourrir de vous ou quand il a besoin d'expulser ses contradiction interne.
On est le reflet de leur miroir rien d'autres.
Ils sont mythomanes paranoïaques vicieux sournois cruels sadiques superficiels faux.
Sans empathie sans humanité sans compassion sans amour aucunne limites aucuns tabous aucun respect.
Impossible d'être soi en confiance en paix avec un pervers il critique tout il se plaind toujours se vante malsain ya toujours un truc qui cloche.
Sans arrêt en train de comploter contre les autres pour les salir leurs faire du mal les affaiblir Les trahir......
Contradictoire paradoxale constament va à contre sens de vos besoins désirs....
On peut poser des limites il passe son temps à les dépasser on peut lui dire ce qu on aime ou pas il fera le contraire.
Le but de ces fous que vous soyez perdu que vous doutiez que vous soyez triste frustré donc en colère
Se sont des prédateurs si vous vous sentez pas vous même stresse inférieur mal à l. aise infantilise Qu il y tjrs des Conflits stériles que vous ressortez de ces conflits triste couplé épuisé en colere.
Que plus vous avancez dans ce lien et plus les problèmes sont nombreux incompréhensibles vous trouvez jamais de solutions avec l'autre.
Au contraire l 'autre reporté tout sur vous vous boude vous méprise plusieurs jours vous savez pas pourquoi.
Partez c' est un pervers
On ne out pas toujours avoir tort
On ne doit pas se sentir moche idiote triste en colere méfiante voir avoir peur face à une personne qui prétend vous aimez
Ce n'est pas de l amour c est de la haine
Le pervers maquille une pseudo relation de haine de malignité en relation d'amour car parfois gentil et qui semble amoureux.
Tout ceci est faux il aime que lui ce que le pervers aime chez l. autre c'est le faire souffrir et le détruire mais à petit feu et si vous suicidée ou vous êtes interné ça lui prouvera que c'est vous la malade la folle.
Si les mots ne sont pas suivis d'actes c'est que l'autre est un baratiner et si en plus vous souffrez souffrez.... C'est que c'est un sadique
Ils sont incurables n'espérez pas les guérir les changer le pervers aime faire du mal comme le névrose aime faire du bien.
Le pervers aime détruire en vous vendant de l 'espoir
Le névrose aime construire.
Après si vous espérez que c' est vrai vous allez souffrir
La réalité prouve le contraire c'est faux l'autre est trop malade et centre sur sa petite personne pour se rendre compte que la réalité avec un pervers c'est l'enfer prise de tête constante parole parole parole et un pervers aimé s'écouter parler mais quand il parle si vous écoutez bien c'est fécale religieux humiliant il parle beaucoup des autres il critique beaucoup beaucoup y compris vous mais très sournois parfois c'est direct mais c'est rare trop peureux et lâche pour dire les choses clairement.
On est tous des cons pour eux alors que le roi des cons c'est le pervers mais shut il le sait pas il préfère vivre dans son illusion de toute puissance irresponsable immature figé a 3 ans au niveau affectif c'est effrayant un vide affectif impossible à combler à satisfaire.
Le pervers est jamais heureux puisque jamais comblé il doit sans cesse recommencer son cirque.
Un boulet toxique un mort de faim le pervers
Et dangereux faites attentions niveau pièges ils sont sans limites !
Ne pas les aidez ne pas les excusez ils sont inexcusables se sont des pourris

anti guilaume 10/06/2015 07:56

TU dois etre ravis maintenant qu il y a holland comme president, jdis ca juste comme ca, jsuis une personne qui lit votre article en 2015, et ca me fait bien rire, dommage que vous aillez trop politise votre article

Mélusine 11/06/2015 22:55

Ravie, hum non, on ne peut pas dire !
Que le président S. ne soit pas très équilibré ne veut pas dire que le président H. le soit davantage. Chacun ses tares et pour commencer, ils sont aussi nuls l'un que l'autre en français.
Mais si l'électorat n'en avait pas eu assez du premier, il n'aurait pas élu le second, juste par défaut.