Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 22:49

Le gouvernement nous annonce des hausses d'impôts qui toucheront pas moins de 16 millions de foyers fiscaux, autrement dit la quasi totalité des foyers imposables. Misère ! Que faire ? Mais voici que Monsieur Bernard Arnault nous inspire une solution parfaite pour y échapper. Non pas demander la nationalité belge en masse, encore que ce serait rigolo. Plus simple.

Il manque, paraît-il, au moins 10 milliards d'euros dans les caisses de l'Etat sur le budget 2012. Donc, au jour d'aujourd'hui : - 10 milliards. Dans le même temps, la fortune de Monsieur B. Arnault est estimée entre 21 milliards d'euros (selon le magazine français Challenges) et 41 milliards de dollars qui font 32 milliards d'euros (selon le magazine US Forbes). Prenons une moyenne : + 26 milliards. Faites le compte : 26 - 10 = 16. Si, au lieu de ponctionner les classes moyennes et les moyennes entreprises, l'Etat se contentait d'un impôt exceptionnel sur l'un des hommes les plus riches du monde, le problème serait résolu sans douleur. D'autant qu'avec une fortune ramenée à 16 milliards d'euros (ou 21 milliards de dollars), l'infortuné fortuné se maintiendrait quand même dans le classement Forbes des 20 plus grandes fortunes mondiales. Largement de quoi conserver un train de vie opulent. Et pour éviter que cette mesure judicieuse soit perçue comme quelque peu discriminatoire - nous n'aimons pas la discrimination, n'est-ce pas ? - la ponction de 10 milliards pourrait être équitablement répartie sur quelques-uns de ses collègues et rivaux en milliards, tels que Liliane Bettencourt, François Pinault, Arnaud Lagardère, Martin Bouygues... Non pas parce qu'ils sont riches, mais parce que nous sommes pauvres.

Que l'on ne m'accuse pas de robespierrisme ! Cette mesure d'intérêt national s'inscrit dans la droite ligne des traditions de nos rois de France.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans France
commenter cet article

commentaires