Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 19:59

Le mépris pour l'Afrique et ses habitants (et les femmes de chambre africaines) trouve un exemple criant dans les ravages provoqués au Gabon et au Niger par l'exploitation éhontée du minerai d'uranium à destination des centrales nucléaires françaises. Avec quelles retombées pour les populations locales ? Des retombées d'uranium, bien sûr !

Le documentaire "Uranium, l'héritage empoisonné" du réalisateur Dominique Hennequin soulève le voile sur un pan méconnu de la politique énergétique française. Bien qu'il ait été diffusé en décembre 2009 sur la chaîne Public Sénat, aucune conséquence politique n'en a encore été tirée. Pour juger du nucléaire en France, il faut pourtant avoir l'honnêteté de regarder en amont, vers les pays d'extraction du combustible. Les populations de Mounana (Gabon), les Touaregs d'Arlit (Niger) et les régions environnantes sont abandonnés à un sort funeste, dans l'indifférence générale. Le PS, l'UMP et les autres en ont-il parlé ? Pas que je sache.

Rappelons que l'entreprise publique AREVA est née en 2001 de la fusion de CEA Industrie, de Framatome et de la Cogema, et qu'elle est dirigée par Anne Lauvergeon, épinglée par un rapport de la Cour des comptes en 2002 pour son salaire exorbitant (il tourne autour de 1.120.000 € par an...). A cette dernière, on peut faire toute confiance : ne déclarait-elle pas récemment que Fukushima "n'est pas une catastrophe nucléaire" ?

L'uranium tue en Afrique. L'uranium tue.

 

Enfin, le témoignage émouvant du touareg Issouf Maha, maire de Tchirozerine, lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale le 25 mars 2008 avec le collectif "Areva ne fera pas la loi au Niger" :

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans Afrique noire
commenter cet article

commentaires