Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 23:21

Ames sensibles, évitez.

Jeudi 20 octobre 2011, place du Châtelet, en plein cœur de Paris.

Un jeune homme menotté par les forces de l'ordre est plaqué à terre. Un car de police va lui rouler sur les jambes. Ce sont ses hurlements de douleur que l'on entend à l'arrière-plan de la vidéo. Aucun écho dans la presse.

 

 

La victime faisait partie des jeunes catholiques qui s'étaient rassemblés devant le Théâtre de la Ville où se donnait une enième production violemment anti-chrétienne. Un certain Romeo Castellucci, metteur en scène à la mode, n'a en effet rien trouvé de mieux, en guise de conclusion de sa pièce impérissable, que de conchier un tableau d'Antonello da Messina représentant le Sauveur du Monde, autrement dit le visage du Christ. Une reproduction, évidemment. Evidemment ? De là à l'iconoclasme des œuvres mêmes, il n'y a pas si loin. Bref, quand on est le dernier des vers de terre, on ne peut guère atteindre la célébrité qu'en souillant le divin. Triste époque minable.

 

2011-10-21-les-juifs-aiment-la-merde-Romeo-castellucci.big.jpg

Non ce n'est pas du coulis, c'est bien ce que vous pensez (les spectateurs ont eu les odeurs en prime),

et subventionnée

Quant à la cathophobie virulente, elle est tellement sans risque... Pas d'imam pour vous couper la tête. On a le courage qu'on peut ! Bien sûr, les amateurs de théâtre scatologique crient à la censure et au fanatisme. Mais le fanatisme, n'est-ce pas plutôt la haine qui conduit à rouler sur un être humain ? Comme les Chinois transformés en bouillie par les chars de la place Tian'anmen.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans France
commenter cet article

commentaires