Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 22:51

Alors que le roi d'Arabie, Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud, à 90 ans passés, est moribond, un vent de panique commence à souffler sur le désert pétrolifère et jusqu'à Washington :

Washington tenté de revoir son alliance stratégique avec Riyad (peu probable quand même !)

Obnubilées par leur traditionnelle querelle avec l'Iran chiite et ses satellites en Irak et en Syrie, les monarchies arabes ont soutenu et financé le mouvement djihadiste fondé fin 2006 sous le nom d'Etat islamique d'Irak, dit aussi DAESH (il n'y a que le gouvernement français qui ne soit pas au courant). Comme le Dr Frankenstein, elles semblent ne plus tenir le monstre...

Les luttes d'influence au sein du pouvoir saoudien, la contamination salafiste dans les rangs pluriethniques de son armée, et la présence de plus en plus pesante de l'Etat islamique le long de la frontière Nord du royaume sont autant de facteurs de déstabilisation :

Pourquoi la santé chancelante du roi d’Arabie saoudite est une question qui nous concerne de près

Mais le plus inquiétant du point de vue des nouvelles terres de mission de l'Islam que sont devenus certains pays d'Occident est sans doute la parenté congénitale de l'Islam rigoriste d'un Etat wahhabite fort peu adepte du "vivre ensemble", de la "laïcité" et de la liberté d'expression, et de celui dont se réclament les combattants djihadistes. Tous deux relèvent du même courant fondamentaliste ou salafisme, qui est une sorte de protestantisme musulman, et les nuances sont parfois très subtiles...

Quant au Qatar, tout aussi wahhabite, il finance en France la construction de luxueuses mosquées dans cette même ligne idéologique, sans que ses amis les politiques français y trouvent beaucoup à redire. 

Et pendant ce temps-là, il paraît que nous sommes en guerre. On n'a pas encore très bien compris contre qui !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans Proche-Orient
commenter cet article

commentaires