Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 22:44

Il y a bien longtemps - 1860 - les troupes de Garibaldi envahissaient le Royaume des Deux-Siciles. S'ensuivit l'unification italienne au prix de dizaines de milliers d'exécutions sommaires, de massacres de civils et de déportations, mais aussi de la fermeture forcée des grandes industries locales et du transfert vers le Nord des réserves bancaires... Le Sud de l'Italie ne s'en est jamais relevé. Les partisans de la Ligue du Nord seraient bien inspirés de s'en souvenir, eux qui voudraient lacher le coûteux boulet que représente à leurs yeux le Mezzogiorno : les Napolitains ne leur avaient rien demandé !

La conquête violente, la politique anti-cléricale et la paupérisation n'allèrent pas sans révoltes et résistances. Dans le langage des vainqueurs, les résistants sont devenus "les brigands". Parmi eux beaucoup de femmes. Honneur aux brigands ! Honneur à la belle "brigantessa" Michelina de Cesare.

Michelina de Cesare

La terre est nôtre, n'y touchez pas !

Qui a peur du loup ne sait pas ce qui est : le vrai loup qui dévore nos enfants,

c'est le Piémontais que nous devons chasser !

Homme l'on naît, brigand on meurt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans Europe
commenter cet article

commentaires