Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 20:24

Que dire des prochaines élections présidentielles ? Mon désintérêt, comme la plupart des Français qui ne suivent cette campagne assez minable que de loin. Mais pourquoi cette médiocrité ? La défiance se répend vis-à-vis de ces élus favorisés par le régime et si peu soucieux de ce que l'on appelait jadis l'intérêt général. Aurions-nous enfin compris que la comédie des élections n'est que théâtre ? Que le jeu est truqué et les cartes déjà distribuées ? Avons-nous vraiment le choix ? N'y a-t-il personne d'autre dans les rangs de la droite que Sarközy ? Sur les bancs de la gauche que Hollande ? Ah si, c'est vrai, le PS eut préféré s'enthousiasmer pour le détraqué Strauss-Khan !

Droite et gauche, vraiment ? Quel rapport la droite, c'est-à-dire une certaine tradition conservatrice, avec le girouettisme sarkozien ? Autrement dit : l'UMP est-elle encore un parti de droite ? Quel rapport la gauche, c'est-à-dire un certain égalitarisme social, avec le libéralisme économique de Hollande et du richard violeur de femmes de chambre ? Autrement dit : le PS est-il encore un parti de gauche ?

Mais que dire des autres ? Mélenchon, le sénateur PS qui joue au révolutionnaire couteau entre les dents... Mélenchon, le sanguinaire dont le cri suprême est : Les socialistes vont devoir être gentils avec nous ! (dans l'attente, évidemment, d'un strapontin dans le futur gouvernement) Qu'il se présente sous la bannière du parti communiste montre que le PCF est mort.

Eva Joly ? Ecologiste née de la dernière pluie. A l'heure de Fukushima, des OGM, des espèces en voie de disparition, de l'industrialisation du vivant, sa première déclaration comme candidate a été pour annoncer qu'elle supprimerait le défilé du 14 Juillet... Anti-militarisme spécialement bourrin (annoncer le retrait des troupes françaises d'Afghanistan eut été plus inspiré), mais bien naturel chez la militante d'extrême-gauche qu'elle a toujours été. Génération Ecologie ou Hold-Up sur l'Ecologie ? 

Pendant ce temps-là, Monsieur Poutou du grandiloquent Nouveau Parti Anticapitaliste fait le clown. L'électorat d'extrême-gauche peine à suivre, mais faut-il s'en étonner puisque la place est déjà prise ?

Alors qu'est-ce qui reste ? Quelques candidats d'horizons divers qui ont au moins le mérite d'afficher leurs couleurs : François Bayrou, centriste, pour les modérés (MoDem, en voilà un nom ridicule !), Marine Le Pen, pour le Front National, patriote bien plus que fasciste contrairement à la présentation repoussoir qu'en font toujours les médias, Nicolas Dupont-Aignan, souverainiste, un peu dans la même veine mais sans le punch et passé aux oubliettes médiatiques, et Nathalie Artaud, trotskiste, pour Lutte Ouvrière, encore l'extrême-gauche, mais celle-là est inoxydable ! Leurs accents à eux sonnent plus sincères, leurs discours de conviction, mais le système politico-médiatique leur interdit l'accès à la présidence.

En somme, l'électeur n'a de véritable choix (le vote utile !) qu'entre des tartuffes.

Alors ne soyons pas dupes des candidats sous faux drapeaux comme des attentats sous faux drapeaux. Le plus connu est le projet Northwoods des services secrets US en 1962, dont J.F.K. refusa l'exécution : il s'agissait d'organiser des attentats sur le sol américain et de les mettre sur le dos de Cuba pour justifier une invasion de l'île. Et dans le genre politico-littéraire, il y a aussi la mystification "Caton" en 1983 orchestrée par... François Hollande (avec le plagiaire Attali, auto-proclamé depuis expert en tout et en rien).

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans France
commenter cet article

commentaires