Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 00:07
La gauche française s'en était entichée. Mais depuis que ses représentants jouent les ravis du sarkosisme, les révolutionnaires folkloriques semblent être passés aux oubliettes du gauchisme et les tee-shirts neufs du "Che" sont bons pour le placard. Pourtant le sous-commandant Marcos est toujours là. Enfin là... Je veux dire ici : http://enlacezapatista.ezln.org.mx/, sur le site officiel de l'Armée zapatiste de libération nationale (Ejercito zapatista de Liberacion nacional ou EZLN) et l'on peut suivre son emploi du temps au jour le jour. L'armée en question, si elle se présente sous le costume des guérilleros, n'en a pas les pratiques, puisqu'elle privilégie des "actions de sensibilisation" non-violentes telles que manifestations, communiqués lyriques et rencontres alter-mondialistes. Elle est d'ailleurs bien tolérée par le gouvernement central mexicain. Mais surtout l'EZLN assume le gouvernement civil des communes autonomistes de l'Etat sudiste du Chiapas, sortes de "Tradiland" pour la défense des autochtones.

Depuis les expropriations violentes à l'origine de la révolte d'Emiliano Zapata en 1910, le droit des paysans Indiens à vivre sur leurs terres est régulièrement remis en cause par les grandes exploitations agricoles, les multinationales US et les politiciens de Mexico qu'elles ont su corrompre. Ceux-ci ne jurent que par la monoculture industrielle, contraire au mode de vie traditionnel et à l'intérêt des communautés indiennes. "Les plantations de canne à sucre sont comme une maladie maligne qui s'étend et détruit, et fait disparaître tout pour prendre possession de terres et encore de terres avec une soif insatiable" (1874). On croirait un texte de 2007 sur les méfaits de l'extension des cultures de "bio-carburants"... Rien de nouveau sous le soleil du Mexique. Les menaces se nomment aujourd'hui Wal Mart et ses projets de supermarchés, ou encore l'exploitation du pétrole, richesse de cette région très pauvre dont les habitants ne tirent aucun bénéfice. Plutôt pragmatique, le mouvement néo-zapatiste privilégie l'auto-gestion des villageois et le "développement durable", ce qui, ma foi, est fort sympathique. Viva Zapata !

Et Marcos, me direz-vous ? Aux dernières nouvelles, le célèbre porte-parole anonyme de l'EZLN se porte comme un charme. Modestie, timidité, abnégation, nihilisme ou que sais-je, il ne quitte pas son passe-montagne et vient de changer de nom : Commissaire Zéro. Tous ces intellectuels parisiens imbus de leur auguste personne devraient méditer.

Le marxisme à la mode du Mexique (mais est-ce encore du marxisme ?)

Et dire que je suis tombée sur la photo en cherchant des informations sur... les déesses du Népal !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans Amérique latine
commenter cet article

commentaires

Stephane 29/07/2007 17:29

On a réussi à expulser les agriculteurs des campagnes françaises grâce au remembrement et aux quotas européens, sans que personne n'en fasse un tollé. Pourtant c'est exactement la même chose. On arrive au même résultat !

Mélusine 29/07/2007 21:46

Ah, les quotas européens... quelle riche idée !

MSR 22/07/2007 15:05

"Viva Zapatta" est d'ailleurs le titre d'un film sympathique...Bon et ces déesses népalaises alors ?!

Mélusine 22/07/2007 16:14

Les déesses sont redoutables. Ça me fait penser que j'ai quelques demandes à leur adresser...Mais en attendant : mission secrète...