Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

9 août 2006 3 09 /08 /août /2006 19:39

Le Vénézuela et Israël viennent de rompre leurs relations diplomatiques. Le 3 août dernier, le président vénézuelien Hugo Chavez a annoncé dans une allocution télévisée le rappel de son ambassadeur en Israël. A l'issue d'une parade militaire dans l'Etat de Falcon, dans le nord-ouest du Venezuela, il a précisé, en qualifiant de génocide les attaques israéliennes : "Cela provoque vraiment l'indignation de voir comment l'Etat d'Israël continue de bombarder, de tuer [...] avec toute la puissance qu'ils détiennent, avec le soutien des Etats-Unis".

Les relations entre les deux Etats sont à l'image de leurs relations respectives avec les USA. On se souvient de la campagne médiatique lancée par le Centre Simon Wiesenthal de Buenos Aires (Argentine) début janvier 2006, relayée par des journaux français (Le Monde et Libération du 9 janvier 2006), pour accuser Chavez d'antisémitisme. Le Centre prétendait même - sans grand effet d'ailleurs - bloquer l’intégration du Venezuela dans le Mercosur (marché commun latino-américain) en demandant aux gouvernements d’Argentine, du Brésil, du Paraguay et de l’Uruguay de geler le processus tant qu’Hugo Chavez n’aurait pas prononcé d’excuses publiques.

Il s'est avéré que ces accusations reposaient en fait sur une citation tronquée : "les descendants de ceux-là mêmes qui crucifièrent le Christ se sont appropriés les richesses du monde", qu'il faut replacer dans son contexte, une déclaration faite à la veille de Noël 2005 devant une association humanitaire : « El mundo tiene para todos, pues, pero resulta que unas minorías, los descendientes de los mismos que crucificaron a Cristo, los descendientes de los mismos que echaron a Bolívar de aquí y también lo crucificaron a su manera en Santa Marta, allá en Colombia. Una minoría se adueñó de las riquezas del mundo, una minoría se adueñó del oro del planeta, de la plata, de los minerales, de las aguas, de las tierras buenas, del petróleo, de las riquezas, pues, y han concentrado las riquezas en pocas manos : menos del diez por ciento de la población del mundo es dueña de más de la mitad de la riqueza de todo el mundo », Hugo Chavez Frias, 24 décembre 2005 (« Le monde appartient à tous, toutefois des minorités, les descendants de ceux-là mêmes qui crucifièrent le Christ, les descendants de ceux-là mêmes qui expulsèrent Bolivar d’ici et le crucifièrent d’une certaine manière à Santa-Marta, en Colombie ; une minorité s’est approprié les richesses du monde ; une minorité s’est approprié l’or de la planète, l’argent, les minéraux, l’eau, les bonnes terres, le pétrole, les richesses donc, et les a concentrées entre quelques mains : moins de 10 % de la population mondiale est propriétaire de plus de la moitié des richesses du monde »).

Il s'agit pourtant d'une dénonciation assez classique d'un certain impérialisme, doublée d'un constat que tout le monde peut faire (l'inégalité de la répartition des richesses entre les habitants de la planète), le tout mâtiné de lyrique bolivarienne avec une pincée de catholicisme ad hoc en cette veillée de Noël. Pas de quoi fouetter un chat. Les représentants de la communauté juive du Vénézuela s'étaient d'ailleurs totalement désolidarisés du Centre Wiesenthal.

Toujours est-il que les relations entre les deux pays sont, depuis, exécrables.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans Amérique latine
commenter cet article

commentaires

MSR 10/08/2006 11:08

Cette information est passée totalement inaperçue.
Pour les relations exécrables, à par les USA et ses satellites, il y a peu de pays qui peuvent se vanter d'entretenir des bonnes relations avec eux...

adri 10/08/2006 09:28

Es-tu finalement d'accord pour l'échange de lien ?