Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 01:00
Que dire qui n'ait déjà été dit, toujours en vain. 50 ans que ça dure.

L'Etat du peuple juif, comme il se nomme, s'est construit, se construit sur l'anéantissement des habitants de Palestine. Rien de surprenant. C'était inévitable, mathématique même, à partir du moment où, en 1948, une pièce rapportée, le mythe "Israël", s'est fiché de force dans la carte du Proche-Orient, faisant voler en éclats l'équilibre précaire d'une région où se croisent trop de cultures et trop d'enjeux.

Israël ou l'état de guerre permanent, la guerre à tout ce qui n'est pas Israël ou inféodé, la guerre à son prochain - le Liban, voisin trop prospère qui lui faisait concurrence, - la guerre aux Arabes, la guerre comme mode d'existence, comme pensée, comme absolu, comme vengeance contre le genre humain qui a permis "la Shoah". Voilà qui justifie tout, couvre tous les crimes, les bombes à sous-munitions, le phosphore, les missiles envoyés sciemment sur des cibles civiles, des enfants, au très vertueux prétexte d'éliminer quelque prétendu "terroriste". Une guerre où les dommages collatéraux dépassent de loin les atteintes directes à la cible, Hamas ou autre... A vomir !

Dieudonné a raison. En s'obnubilant sur "la Shoah" - on a même trouvé un nom spécial pour mettre l'exécution de Juifs à part des autres massacres de l'Histoire, - on tait les souffrances endurées par d'autres, y compris celles que nous-mêmes avons subies, celles que certains de nous subissent, et surtout on tait les massacres d'aujourd'hui, ceux qui se passent sous nos yeux et qu'on ne veut pas voir, qu'on ne veut surtout pas voir lorsque leurs auteurs sont des Juifs. Permis de tuer.

A vomir, je vous dis. Chaque petit Français doit porter le poids des souffrances d'un petit Juif d'un autre siècle (encore une invention à Sarko), mais il n'y aura pas de larmes pour les habitants de Gaza, affamés, sans eau ni électricité, écrasés sous les bombes et les chenilles des chars.

Dies irae !
Extrait du Requiem de Mozart interprété en la cathédrale de Salzbourg
par le Berlin Philharmonic Orchestra sous la direction de Claudio Abbado
(concert en hommage à Herbert von Karajan, 1999)

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans Proche-Orient
commenter cet article

commentaires

jaddour ali 11/01/2009 19:46

Je voudrais tout simplement remercier l'auteur de l'article "Requiem pour Gaza" qui a le courage de dire toute la vérité sur "le terrorisme d'état d'Israel" dont les bombes n'épargnent ni enfants ,ni femmes ,ni malades,ni blessés au su et au vu de toute l'Humanité dite "démocratique"...Quand certains traitent le Hamas de terrorisme, ils oublient sciemment l'histoire du "coucou" qui colonise le nid des autres ,parce que ces autres ne sont pas des "coucou". 

Mélusine 11/01/2009 21:24


Merci, c'est gentil.

En effet, je ne pense pas qu'il soit juste de renvoyer les adversaires dos à dos comme si les torts étaient partagés alors qu'il y a une telle disproportion des forces, une disproportion que
l'Occident manipulé a créée en sur-armant les nouveaux venus au détriment des habitants de Terre Sainte.