Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 21:48
Cela va peut-être encore choquer, mais savoir qui remportera la présidence US, en fait, ça m'est équilatéral ! D'ailleurs, le petit monde médiatique nous en parle beaucoup trop de ces élections américaines et tout ceci n'est pas très honnête, alors que nous ne sommes pas appelés aux urnes, nous. Certes, étant donné l'omnipotence des USA, la question intéresse plus ou moins toute la planète. Mais de là à opiner pour l'un ou l'autre... Pour tout dire, je ne vois aucune différence notable entre les deux candidats en matière de politique internationale, qui est la seule chose qui m'importe ici et qui nous importe vraiment en tant que Français. Aucune différence perceptible dans leurs programmes respectifs en cette matière. Donc, si, à l'usage, Obama sera moins mauvais que McCain l'aurait été, ou inversement, ça reste à démontrer. Que ce soit vis-à-vis d'Israël, de l'Iran, de l'Afghanistan, de la Chine, de la Russie ou de nous-mêmes, pour l'instant, rien ne les démarque. Aucune différence ? Ah si, c'est vrai, y a un noir !

Eh bien, vous m'excuserez de vous détromper, mais d'une le nommé Obama n'est pas plus noir que blanc (mulâtre en fait) et certainement pas "afro-américain", et de deux, je ne vois pas de quoi se gargariser de son "être noir" un peu frelaté. Ce que je vois, en revanche, ce sont les sommes absolument colossales dépensées pour cette campagne électorale américaine : 1 milliard de dollars rien que pour les primaires, et on devrait atteindre un total de 2,4 milliards de dollars selon les chiffres du Center for Responsive Politics. Vous avez bien lu : 2,4 milliards de dollars ! La campagne électorale la plus chère de tous les temps. C'est pas beau la démocratie ! Et après, on va venir pleurnicher sur l'Afrique noire, vraiment noire elle, qui se meurt... Et qui aura dépensé le plus ? Eh bien, je vous le donne en mille : Barack Obama (605 millions de dollars et des poussières...). Or, ces dépenses, le moment venu, seront autant de dettes vis-à-vis des lobbies divers et variés, les industries pharmaceutiques notamment, qui ont misé sur lui. Et cela vaut aussi pour son concurrent McCain, quoique dans une moindre mesure puisque celui-ci a accepté une part de financement public, s'obligeant à plafonner ses dépenses à 84 millions. Alors Obama ? Retour sur investissement attendu.

Ah oui, un conseil en passant, si vous ne savez vraiment pas quoi faire de votre argent et pariez sur Obama gagnant, achetez donc des actions Pfizer...

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans Amérique du Nord
commenter cet article

commentaires