Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 00:15
Changement de décor. Me voici dans les Flandres, à Lille et sous le charme. Le charme des brumes et du froid sec. Le charme des hommes du Nord et de leur gentillesse.

Lille, l'horloge, vue de la Grand Place au crépuscule
(oui, c'est mon goût pour les photos sombres qui me reprend !)

Je m'en suis allée promener du côté de l'église Saint-Maurice pour voir de jolies choses gothiques et de la belle peinture. Las ! Les peintures classiques étaient dans la pénombre et tout l'éclairage concentré sur une photo d'icône et une autre de croix peinte italienne, collée sur bois en guise de crucifix ! C'est malheureux, tout de même.

Pauvre église. Il y a aussi le coin jeux, avec ses petites chaises, ses petits tabourets, sa petite table et les feutres de couleur posés dessus. Sur un chevalet, le dessin inachevé d'un Christ en croix tout rouge en gribouillis d'enfant. A deux pas du chœur ! D'aucuns doivent sans doute trouver cela attendrissant que les enfants "expriment leur créativité" pendant la messe. Moi, ça me consterne. Peut-être faut-il rappeler aux amateurs d'icônes, que l'on ne s'attaque à peindre l'image du Sauveur que lorsqu'on a la pleine maîtrise de cet art. C'était le quart d'heure grognon !

Eglise Saint-Maurice, le coin jeux...

*
Dans la même veine, il me revient un petit poème en prose de ma composition, au retour d'un mariage à Thionville :

Expérience de la déchristianisation de notre siècle dans une église lorraine, un jour de mariage

Machinalement, je cherche des yeux un crucifix. Je cherche un crucifix et n'en vois pas. Nous sommes pourtant dans une église, une église chrétienne bien sûr, catholique de surcroît. Il y a seulement ce rouleau suspendu au-dessus de l'autel, un rectangle de tissu entre deux baguettes, peint d'un lever de soleil façon calendrier chinois, sur lequel se découpe une forme blanche et vide, simple silhouette flottant les bras en V, fantômas !

Comme le chantait Serge Lama : De vos prêtres il faut vous méfier !

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans Religion
commenter cet article

commentaires