Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Géopolis
  • : Géopolis est consacré à la géopolitique et à la géostratégie : comprendre la politique internationale et en prévoir les évolutions, les conflits présents et à venir, tel est le propos, rien moins !
  • Contact

Profil

  • Mélusine

Géopolis

Par ces temps troublés, l'actualité géopolitique inquiète et déconcerte. Les clefs nous manquent souvent pour en appréhender les facteurs d'évolution décisifs. Et en cette matière, les médias communs informent à peu près aussi mal qu'ils sont mal informés. On nous parle beaucoup de "mondialisation", mais la compréhension des désordres mondiaux n'en paraît pas tellement meilleure et les désordres eux-mêmes persistent, redoublent même... Bien sûr, Géopolis n'a pas la prétention de tout savoir et de tout expliquer. Nous tenterons simplement ici avec ceux qui voudront bien nous rejoindre de contribuer à la réflexion, d'éclairer certaines questions d'actualité en apportant des informations passées inaperçues ou des témoignages de première main, et aussi de prendre un peu de distance pour ne pas trop nous laisser impressionner par l'impact immédiat des événements. A qui s'adresse Géopolis ? A nous tous, simples citoyens, parce qu'en nos pays réputés démocratiques, nous sommes à l'origine de choix cruciaux : par le vote, c'est nous qui portons au pouvoir des hommes dont les décisions (ou les indécisions) feront le monde de demain, les guerres, la vie et la mort des pays et des peuples... C'est bien sérieux tout ça ! - Oui, le sujet est sérieux, mais les manières de l'aborder peuvent ne pas l'être toujours. Il sera donc aussi question de traités d'art militaire, de la formation des chefs d'Etat, de romans d'espionnage ou de cinéma...

Recherche

27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 00:14
Birmanie4.jpgFace à face (Photo Reuters sur Al Jazeera)
Rangoun, Birmanie, septembre 2007

Une diversion dans l'affaire iranienne : voilà que l'on découvre que la Birmanie n'est pas une démocratie ! Comment est-ce possible ? Eh bien, je ne comprends pas... Le Kouchner ne nous avait-il pas assurés que c'était une dictature très douce ? Cf. son rapport sur la Birmanie de septembre 2003 : http://geopolis.over-blog.net/article-6651057.html. Pourtant, ça n'a pas l'air d'être l'avis des moines bouddhistes qui ont décidé de refuser les aumônes du régime, en sorte que les membres de la junte et leurs affidés ne pourront pas espérer se réincarner en quelquechose de bien lors de leur prochaine vie. Ils vont finir crapauds. C'est très fâcheux pour eux. En attendant, déjà 8 morts parmi les manifestants, dont 5 moines, devant la pagode sacrée de Shwedagon à Rangoun... La Birmanie aujourd'hui : une armée de 400.000 hommes contre 800.000 moines... Et n'oublions pas que le pays est fiché sur l'axe du mal. Et n'oublions pas non plus l'opium et le pétrole. Cf. http://www.burmadigest.info/

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélusine - dans Extrême-Orient
commenter cet article

commentaires

MSR 29/09/2007 07:43

Et la liste n'est pas exhaustive... Encore que pour Sarko, être réincarné en crapaud ou en Sarko, on se demande ce qui est le plus une punition...

Mélusine 30/09/2007 22:33

Mais peut-être que sa réincarnation, on peut s'en passer, non ?

Dominique 27/09/2007 14:09

Finir crapauds !!! Est-ce vraiment si grave ? Il faudra un jour qu'on m'explique pourquoi on a fait, dans les contes occidentaux, des batraciens les opposés des Princes, alors que ce sont des êtres sensibles, à la biologie subtile (c'est pour cela d'ailleurs qu'ils disparaissent victimes de la pollution). Ce sont, de plus, les créatures les plus complexes capables de se reproduire par parthénogenèse (voir les travaux de Jean Rostand). C'est d'ailleurs un point qu'ils partagent avec les généraux birmans, qui se clonent de génération en génération depuis quarante cinq ans. Mais, vraiment, si je devais choisir entre embrasser un de ces sinistres apparatchiks galonnés et une rainette des bois, je n'hésiterais pas un instant ! Et si les crapauds pouvez votez , ils seraient du côté des bonzes !

Mélusine 27/09/2007 22:01

Opposés des princes, nenni. Ce sont des princes sous une autre forme... Et puis embrasser une rainette, c'est intéressé : des fois qu'elle se transformerait en reinette...Mais je maintiens que les généraux birmans seront crapauds baveux faisant croa croa dans un cloaque dans leur prochaine vie ! (et Kouchner avec)